Résultats d'enquête | Protecteur du Citoyen

Résultats d'enquête

Pour chaque plainte qu’il reçoit, le Protecteur du citoyen détermine si elle est recevable et si, par conséquent, il peut enquêter ou non. À l’issue de nos enquêtes, lorsque nous constatons qu’il y a effectivement erreur ou injustice, nous transmettons nos recommandations aux autorités responsables afin de faire corriger la situation ou le problème dénoncé. Voici des cas vécus qui présentent le déroulement de nos enquêtes et nos recommandations.

Moteur de recherche

  1. 5 février 2018

    Une dame est en attente depuis plusieurs mois d’un rendez-vous de la direction de l’indemnisation des victimes d’actes criminels pour une expertise médicale. Elle porte plainte au Protecteur du citoyen.

  2. 29 janvier 2018

    Un homme considère qu’il aurait mieux géré son anxiété s’il avait eu davantage d’information sur l’examen d'imagerie par résonance magnétique qu’il allait subir. Il porte plainte au Protecteur du citoyen.

  3. 22 janvier 2018

    Une dame fait une demande pour obtenir des versements anticipés pour frais de garde. Plusieurs semaines plus tard, elle doit payer sa garderie, mais n’a toujours pas de réponse de Revenu Québec. Elle porte plainte au Protecteur du citoyen.

  4. 15 janvier 2018

    Une étudiante souhaite que le calcul de son aide financière ne tienne pas compte des revenus de sa mère avec qui elle n’a presque plus de contact, ce qui lui est refusé. Elle porte plainte au Protecteur du citoyen.

  5. 8 janvier 2018

    Un homme âgé, arrivé à l’urgence en ambulance en raison de difficultés à se déplacer, attend plusieurs heures avant de voir un médecin. Il porte plainte au Protecteur du citoyen.

  6. 18 décembre 2017

    Un homme soumet une réclamation à la CNESST pour obtenir le remboursement de prothèses auditives. Sans nouvelles de l’organisme neuf mois plus tard, il porte plainte au Protecteur du citoyen.

  7. 11 décembre 2017

    Après avoir reçu durant 20 ans des services de soutien à domicile, une dame atteinte de sclérose en plaques n’est plus considérée comme admissible au programme d’aide. Elle porte plainte au Protecteur du citoyen.

  8. 4 décembre 2017

    Un prestataire de l’aide sociale qui vit seul et qui reçoit depuis plusieurs années la prestation d’allocation-logement de Revenu Québec se la voit soudain refuser. Il porte plainte au Protecteur du citoyen.

  9. 27 novembre 2017

    Pour des raisons de sécurité, un établissement de détention a retiré toutes les chaises d’un secteur d’hébergement. Certaines personnes incarcérées portent plainte au Protecteur du citoyen.

  10. 20 novembre 2017

    Une mère ayant des problèmes de santé mentale perd la garde de ses enfants. Elle considère qu’elle n’a pas reçu les services en santé mentale auxquels elle avait droit en tant que parent. Elle porte plainte au Protecteur du citoyen.