Protecteur du citoyen

Plaintes fréquentes

« Revenu Québec tarde à émettre mon remboursement d'impôt. »

Autres exemples de délais d'attente

« Je ne reçois pas la totalité des heures que je devrais avoir pour les services de soutien à domicile. »

 

Autres exemples de services inaccessibles

« Le CLSC ne m’a pas averti avant de couper les services d’entretien ménager auquel j’avais droit. »

Autres exemples d'information incomplète

« Ma fille, qui a des problèmes de santé mentale, vient d’être expulsée du centre qui l’hébergeait. »

 

Autres exemples d'atteinte aux droits

« Je constate une trop grande familiarité de la part du personnel envers un proche dans un CHSLD. »

 

Autres exemples de négligence du personnel

Foire aux questions

Toutes les questions fréquentes

Non. Afin d’assurer la protection des renseignements personnels et la confidentialité des informations, le Protecteur du citoyen ne traite pas les plaintes sur les réseaux sociaux, même par messagerie privée.

Une plainte au Protecteur du citoyen est généralement formulée par la personne qui subit elle-même la situation qu’elle dénonce, alors que le signalement est fait par quelqu’un qui observe des failles ou des injustices dans les services publics.

Nouvelles

Toutes les nouvelles

26 juin 2017
Résultat d'enquête

Une dame se voit refuser une rente d’invalidité par Retraite Québec qui considère que les traitements pouvant améliorer sa condition ne sont pas épuisés. Elle porte plainte au Protecteur du citoyen.

19 juin 2017
Résultat d'enquête

Une dame se présente à l’urgence d’un hôpital, souffrant des symptômes d’un accident vasculaire cérébral (AVC). On lui attribue un niveau de priorité non urgent. Elle porte plainte au Protecteur du citoyen.