Protecteur du citoyen

Nous joindre par téléphone

1 800 463-5070

Du lundi au vendredi

de 8h30 à 12h
et 13h à 16h30

Situations fréquentes de plaintes

« Ma fille, qui a des problèmes de santé mentale, vient d’être expulsée du centre qui l’hébergeait. »
 

Autres exemples d'atteinte aux droits

« J’ai un voisin pollueur et le ministère en charge du dossier néglige d'intervenir.  »
 

Autres exemples de services inadéquats

« Je constate une trop grande familiarité de la part du personnel envers un proche dans un CHSLD. »
 

Autres exemples de négligence du personnel

« Le CLSC ne m’a pas averti avant de couper les services d’entretien ménager auquel j’avais droit. »

Autres exemples d'information incomplète

« Je ne reçois plus la totalité des heures que je devrais avoir pour les services de soutien à domicile. »
 

Autres exemples de services inaccessibles

Questions fréquentes

Toutes les questions fréquentes

Une plainte au Protecteur du citoyen est généralement formulée par la personne qui subit elle-même la situation qu’elle dénonce, alors que le signalement est fait par quelqu’un qui observe des failles ou des injustices dans les services publics.
Si vous utilisez une ancienne version d'un navigateur, l’envoi de pièces jointes dans les formulaires sécurisés pourrait ne pas fonctionner correctement.

Nouvelles

Toutes les nouvelles

24 mai 2016
Résultat d'enquête
Une personne incarcérée a été transférée dans un établissement correctionnel à plusieurs centaines de kilomètres de son lieu de résidence. Maintenant qu’elle s’apprête à être libérée, elle conteste le refus de l’établissement de lui fournir le transport pour retourner dans sa région.
19 mai 2016
Actualité
La protectrice du citoyen, Raymonde Saint-Germain, a prononcé une conférence en ouverture d'un colloque tenu à Rimouski aujourd’hui, le 19 mai, sous le thème des services d’aide à domicile au Québec, en 2030.