Rapport d’étape concernant la première vague de COVID-19 dans les CHSLD

  • 10 décembre 2020
Corps

Homme âgé portant un masque

Au printemps 2020, le Québec était plongé dans la première vague de la pandémie de COVID-19. Plusieurs centres d’hébergement et de soins de longue durée (CHSLD) ont été durement touchés. En mai 2020, le Protecteur du citoyen a annoncé la tenue d’une enquête qui se poursuivra jusqu’à l’automne 2021. Entretemps, il rend public un rapport d’étape sur le sujet.

Ce rapport met en lumière les témoignages de personnes qui ont vécu la crise sur le terrain. Ceux-ci démontrent que bien des CHSLD n’ont pas été en mesure d’assurer le respect des droits des personnes hébergées. Malgré leur personnel dévoué, les moyens déployés au plus fort de la crise n’ont pas été à la hauteur.

Le Protecteur du citoyen juge que des actions doivent être mises en œuvre sans plus attendre. Parmi ses constats, il estime primordial de prévoir un nombre suffisant d’effectifs au sein des équipes de soins. Des gestionnaires doivent aussi être présents dans les centres d’hébergement. De plus, des mesures strictes pour prévenir et contrôler les éclosions doivent être adoptées. Quant aux consignes des autorités (ministère de la Santé et des Services sociaux, CISSS et CIUSSS), elles doivent être claires. Les directives doivent circuler rapidement, de façon efficace.