7 novembre 2014

Rendre l'école publique accessible pour tous les enfants en situation d'immigration précaire

Corps

Dans un rapport publié aujourd'hui, le Protecteur du citoyen recommande que tout enfant de 6 à 16 ans domicilié au Québec ait accès à l'éducation publique, peu importe son statut d'immigration ou celui de ses parents.

Cette mesure est non seulement dans l'intérêt des enfants, mais aussi dans celui de la société puisque la scolarisation contribue indéniablement à l'intégration dans la collectivité. Selon le Protecteur du citoyen, le fait que certains enfants en soient privés actuellement constitue un déni du droit fondamental de ces enfants à l'éducation et contrevient à la Convention relative aux droits de l'enfant qu'a ratifiée le gouvernement du Canada et à laquelle le Québec s'est déclaré lié.