23 août 2017

Aide sociale : que se passe-t-il à la soixantaine ?

Corps

personne qui calcule

Dès 60 ans, l’accès à des revenus de retraite peut modifier les montants des prestations d’aide sociale.

À 60 ans, si vous touchez de l’aide sociale et que vous êtes admissible au régime de rentes du Québec – réservé aux personnes qui ont travaillé – vous devez en faire la demande auprès de Retraite Québec. Le montant qui vous est accordé peut alors occasionner une diminution de vos prestations d’aide sociale. Dans certains cas, une rente égale ou supérieure au montant d’aide sociale peut en entraîner l’annulation.

Par ailleurs, lorsque vous atteignez l’âge de 65 ans, vous devenez également admissible à la pension de la Sécurité de la vieillesse versée par le gouvernement canadien. Si vous étiez prestataire de l’aide sociale et que vous êtes admissible à la pension, celle-ci remplacera généralement vos prestations.

La pension de la Sécurité de la vieillesse est versée à titre de pension de base du programme fédéral. Il n’est pas nécessaire d’avoir travaillé pour en bénéficier. Vous devez être âgé d’au moins 65 ans, détenir un statut légal canadien (citoyen canadien, immigrant reçu) et avoir résidé au Canada pendant au moins 10 ans depuis l’âge de 18 ans. Le montant est établi notamment selon le nombre de ces années de résidence.

Le Supplément de revenu garanti s’additionne à la pension de la Sécurité de la vieillesse en cas de faibles revenus ou d’absence de revenus. Le montant est fixé annuellement selon votre situation financière et votre statut matrimonial. Le montant peut varier et même cesser temporairement, d’une année à une autre, selon vos avoirs.

L’Allocation et l’Allocation au survivant peuvent vous être versées si vous recevez déjà les deux formes d’aide fédérale dont il vient d’être question, ou encore si votre conjoint est décédé alors qu’il y aurait eu droit.

Vous trouverez toute l’information utile concernant :

Retenez que le Protecteur du citoyen n’a pas pour mandat d’intervenir concernant les organismes du gouvernement fédéral. Si vous voulez vous plaindre du régime de retraite canadien, adressez-vous à Service Canada pour connaître les mécanismes existants.

Cependant, si vous souhaitez vous plaindre des services de Retraite Québec ou du ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale, vous pouvez faire appel au Protecteur du citoyen. Nous intervenons gratuitement, en toute indépendance et confidentialité.