Santé et services sociaux : une nouvelle mission pour le Protecteur du citoyen | Protecteur du Citoyen
6 avril 2006

Santé et services sociaux : une nouvelle mission pour le Protecteur du citoyen

Montréal, le 6 avril 2006– Depuis le 1er avril 2006, le Protecteur du citoyen a la responsabilité d’accueillir et de traiter en dernier recours les plaintes des citoyens à l’égard du réseau de la santé et des services sociaux. Il peut donc intervenir auprès des instances du réseau lorsqu’un citoyen lui signifie son mécontentement à la suite des services qu’il a reçus ou d’une injustice dont il a été victime.

Afin d’officialiser cette nouvelle responsabilité, le personnel du Protecteur du citoyen est réuni aujourd’hui à l’Auberge St-Gabriel de Montréal. La protectrice du citoyen par intérim, madame Micheline McNicoll, procèdera à une cérémonie d’assermentation des employés du Protecteur des usagers qui se joignent à l’institution du Protecteur du citoyen à la suite des modifications apportées à la Loi sur les services de santé et les services sociaux.

Pour la protectrice du citoyen par intérim, il s’agit d’une intégration qui aura des retombées positives pour les citoyens. « Les citoyens pourront désormais formuler leurs plaintes à un guichet unique indépendant du pouvoir exécutif. De plus, l’apport de connaissance des employés du Protecteur des usagers en matière de santé et de services sociaux est un atout majeur dans la poursuite de notre mandat », souligne madame McNicoll.

Pour en connaître davantage sur les droits qui sont reconnus aux citoyens par la Loi sur les services de santé et les services sociaux ainsi que sur les diverses instances où le Protecteur du citoyen peut intervenir, on peut consulter le www.protecteurducitoyen.qc.ca.