21 mars 2018

Les conséquences de l’augmentation des peines discontinues dans les établissements de détention du Québec

Corps

Grillage prisonLe Protecteur du citoyen a rendu public, le 21 mars 2018, un rapport d’enquête spéciale sur les conséquences de l’augmentation des peines discontinue dans les établissements de détention du Québec.

Constats

  • Conditions de détention inadéquates (promiscuité, incarcération dans des locaux non prévus à cette fin, installations sanitaires insuffisantes);
  • Conditions encore plus difficiles pour les femmes incarcérées;
  • Augmentation du risque de tensions et de violence;
  • Préjudices pour l’ensemble des personnes incarcérées en raison de la surpopulation en période de pointe;
  • Nombre élevé de transferts de personnes d’un établissement à l’autre;
  • Multiplication des fouilles à nu.

Dans son rapport, le Protecteur du citoyen formule 17 recommandations, la plupart au ministère de la Sécurité publique et deux au ministère de la Justice. Elles visent, notamment à rendre acceptables les conditions de détention des personnes purgeant des peines discontinues.