Soutien financier pour enfant handicapé : que se passe-t-il à 18 ans?

  • 15 septembre 2021
  • Autisme, Déficience et troubles envahissants du développement, Famille, Handicap physique, Jeunes en difficulté
Image
Image
Jeune homme atteint de trisomie buvant un café avec sa mère
Corps

Pour le parent d’un enfant handicapé, l’âge de la majorité peut être un passage difficile, qui vient avec son lot de questions. Qu’arrivera-t-il des prestations auxquelles j’avais droit? Aurai-je toujours accès à des services?

La majorité qui change tout

À 18 ans, même une personne lourdement handicapée devient adulte. Ses parents n’agissent donc plus comme ses représentants légaux. Toute personne majeure apte à prendre des décisions et à gérer ses biens a droit à cette autonomie. C’est donc au nouvel adulte que sera désormais versée toute aide financière.

Si la personne handicapée est inapte, les parents peuvent entreprendre des démarches judiciaires pour continuer de la représenter légalement.

Des prestations différentes, et pas toujours équivalentes

La majorité de l’enfant signifie la fin des prestations de l’Allocation famille pour le parent. C’est aussi la fin du supplément pour enfant handicapé. La personne handicapée pourrait cependant avoir accès à d’autres mesures de soutien :

Passez le mot!
Un employeur peut bénéficier de divers programmes pour l’embauche, l’intégration et le maintien en emploi d’une personne handicapée.

Les autres mesures et organismes d’aide et de soutien

Des mesures existent pour les parents d’enfants handicapés à charge, peu importe leur âge (consultez notre capsule sur le sujet).

Ainsi, la plupart des services offerts par votre centre local de services communautaires (CLSC) peuvent demeurer en place. Au besoin, communiquez avec l’intervenant au dossier de votre enfant. Pour une première demande, contactez le centre intégré ou le centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CISSS/CIUSSS) proche de son domicile.

Pour une vue d’ensemble des mesures et programmes provinciaux offerts, rendez-vous au quebec.ca/personnes-handicapees.

Des difficultés ou problèmes dans vos démarches?

L’Office des personnes handicapées du Québec (OPHQ) offre des services directs aux familles. Il peut vous aider à comprendre les différents programmes et à déposer des demandes.

Au Protecteur du citoyen, nous traitons les plaintes à l’égard des ministères et organismes publics québécois. Ceux-ci incluent l’OPHQ, Revenu Québec et le Curateur public. Nous traitons aussi les plaintes en deuxième recours concernant les établissements de santé (CISSS et CIUSSS).

Si vous êtes insatisfait des services reçus, communiquez avec nous. Nos services sont confidentiels et gratuits.