Valeurs et éthique

Respect, impartialité et équité

Nos valeurs sont les fondements sur lesquels nous appuyons l’humanité de notre action et de nos interventions.

Le respect nécessite de comprendre l’autre personne en faisant preuve d’écoute, d’ouverture et d’empathie à son égard. Cette valeur repose aussi sur la reconnaissance de la dignité de chaque personne et sur l’acceptation des différences entre les humains. Nous estimons essentiel d’accorder à tout citoyen, membre de notre personnel ou autre interlocuteur, le respect et la discrétion nécessaires. Le respect a une dimension de réciprocité.

L’impartialité conduit à traiter toute situation avec ouverture d’esprit et sans idées préconçues. Cela peut s’exprimer tant sur le plan politique qu’économique, social ou culturel. Être impartial accroit notre crédibilité, notamment lorsque nous intervenons entre des parties en vue de favoriser la recherche de solutions concernant des problèmes avec les services publics. L’impartialité exige que nous agissions en tout temps avec honnêteté et intégrité. Cette valeur se manifeste aussi concrètement par la rigueur qui doit primer dans l’analyse des faits rapportés par :

L’équité impose de traiter toute personne de manière juste et sans discrimination. Cette valeur comporte trois volets :

C’est au nom de l’équité que les règles peuvent parfois s’adapter. Elles peuvent, au besoin, s’assouplir, quand la stricte application de l’égalité de traitement n’apporte pas de solution satisfaisante. Il peut donc être inéquitable de traiter des personnes de façon uniforme si ce raisonnement en désavantage d’autres de façon disproportionnée. L’équité apporte alors une réponse qui peut tenir compte notamment de motifs humanitaires.

Un engagement fort

Nos services s’inscrivent dans la poursuite et l’atteinte de la mission du Protecteur du citoyen.  

Chaque membre de notre équipe accorde une importance marquée aux valeurs de l’institution, inscrites dans notre Déclaration de services aux citoyens. De plus, dans le cadre de son travail, il est tenu de respecter le code d’éthique et de déontologie (PDF, 348 Ko).

Le protecteur du citoyen ainsi que les vice-protecteurs sont quant à eux assujettis au  Code d’éthique et de déontologie du Protecteur du citoyen (PDF, 825 Ko)

Désigné par les parlementaires de toutes les formations politiques représentées à l’Assemblée nationale, le Protecteur du citoyen ne rend compte qu’à cette dernière. Il bénéficie donc de la neutralité, de l’indépendance et de l’impartialité nécessaires pour assumer sa fonction.