Réaction d’ouverture du Protecteur du citoyen au rapport de la Commission d'enquête sur les relations entre les Autochtones et certains services publics : écoute, réconciliation et progrès | Protecteur du Citoyen
30 septembre 2019

Réaction d’ouverture du Protecteur du citoyen au rapport de la Commission d'enquête sur les relations entre les Autochtones et certains services publics : écoute, réconciliation et progrès

Québec, le 30 septembre 2019 – Le rapport de la Commission d’enquête sur les relations entre les Autochtones et certains services publics a été présenté publiquement ce matin par le commissaire Jacques Viens. Le Protecteur du citoyen prend connaissance avec attention de ce rapport et des appels à l’action qui y sont formulés. La protectrice du citoyen, Marie Rinfret, se dit ouverte au rôle qui pourrait lui être confié à l’égard du suivi de la mise en œuvre des appels à l’action. Elle précise que les modalités de ce rôle devront être discutées, notamment concernant la nécessaire implication des Premières nations et Inuit, et ce, afin que le Protecteur du citoyen puisse répondre adéquatement au mandat qu’il aurait à réaliser.

La mission du Protecteur du citoyen
Le Protecteur du citoyen du Québec a pour mission d'assurer le respect des droits de tous les citoyens et citoyennes dans leurs relations avec les services publics. Il intervient quotidiennement auprès des ministères et des organismes du gouvernement du Québec, des établissements du réseau de la santé et des services sociaux ainsi que des établissements de détention. 

– 30 –

Responsable des relations avec les médias :
Carole-Anne Huot
T : 418 646-7143/C : 418 925-7994
Courriel : carole-anne.huot@protecteurducitoyen.qc.ca