Intervention auprès du Centre hospitalier affilié universitaire régional de Trois-Rivières

  • 13 juillet 2022
Corps

Le Protecteur du citoyen a reçu un signalement concernant le Centre hospitalier affilié universitaire régional (CHAUR) de Trois-Rivières. Cet hôpital relève du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec.

Dans l’unité d’orthopédie et de chirurgie orthopédique, la charge de travail du personnel serait trop grande. La qualité des soins et des services y serait ainsi compromise. Le Protecteur du citoyen a décidé d’intervenir.

Constats

L’enquête a révélé que le personnel de cette unité désire offrir des soins sécuritaires et de qualité. Toutefois, il assume une charge de travail imposante. Dans ce contexte, et parfois en raison d’un manque de coordination, il en vient à négliger :

Le Protecteur du citoyen a aussi constaté une mauvaise communication entre le personnel de l’unité et celui en salle d’opération. Cette situation complique la bonne prise en charge des usagers.

En cours d’enquête, le CIUSSS a ajouté du personnel au sein de l’unité visée. Le Protecteur du citoyen salue cette initiative. Il a tout de même formulé huit recommandations et deux demandes de suivi au CIUSSS, qui les a toutes acceptées.

Rapport d’intervention concernant le Centre hospitalier affilié universitaire régional de Trois-Rivières (PDF, 246 Ko)