Garder son permis de conduire à 75 ans et plus

  • 29 juin 2022
  • Aînés, Permis de conduire
Image
Image
Dame âgée au volant d'une voiture accompagnée de son mari
Corps

Certains problèmes de santé ou de vue peuvent rendre la conduite d’un véhicule moins sécuritaire. Sachez que depuis décembre 2021, la façon d’évaluer l’état de santé des conducteurs de 75 à 79 ans a changé. Voici ce qu’il faut savoir.

Une question de sécurité

La Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ) est responsable d’émettre et de renouveler les permis de conduire. Pour conserver votre permis au-delà de votre 75e anniversaire, vous devrez fournir des renseignements sur votre santé. La SAAQ s’assurera que votre état vous permet de conduire en toute sécurité.

Conduire à 75 ans ou plus

Six mois avant votre 75e anniversaire, vous recevrez un formulaire d’autodéclaration médicale que vous devrez remplir. Ce questionnaire, que la SAAQ vous enverra par la poste, remplace les examens médicaux exigés auparavant.

Dans les mois précédant votre 80e anniversaire, puis tous les deux ans, vous devrez :

Un nouveau problème de santé nuit à votre conduite? Quel que soit votre âge, vous devez le déclarer dans les 30 jours qui suivent le changement ou le diagnostic. La SAAQ évaluera alors votre situation.

La décision de la SAAQ

Pour rendre une décision, la SAAQ peut demander d’autres évaluations, comme un rapport médical ou un examen pratique sur route.

Dans la majorité des cas, le permis est maintenu. De nouvelles conditions peuvent s’ajouter, par exemple l’obligation de porter des lunettes pour conduire.

Si votre état de santé pose un danger pour la sécurité lorsque vous conduisez, la SAAQ peut suspendre votre permis. Notez que si votre état s’améliore, il est possible de réobtenir un permis suspendu pour raison médicale.

Questions? Problèmes?

Vous trouverez plus de renseignements sur le site Web de la SAAQ.

Vous n’êtes pas d’accord avec une décision de la SAAQ concernant votre permis? Vous pouvez déposer une demande de révision. Vous pouvez aussi contester la décision auprès du Tribunal administratif du Québec (TAQ). Vous avez alors 60 jours pour le faire.

Vous n’êtes pas satisfait des services de la SAAQ? Portez plainte au Protecteur du citoyen. Nos services sont gratuits, faciles d’accès et confidentiels.