Pour des services mieux adaptés aux personnes incarcérées qui éprouvent un problème de santé mentale | Protecteur du Citoyen
11 mai 2011

Pour des services mieux adaptés aux personnes incarcérées qui éprouvent un problème de santé mentale

Corps

À titre d'ombudsman correctionnel du Québec, le Protecteur du citoyen rend public son rapport spécial Pour des services mieux adaptés aux personnes incarcérées qui éprouvent un problème de santé mentale.

Mettant en évidence le fait qu'au Québec, l'organisation des services en santé mentale s'est faite sans tenir compte des spécificités du milieu carcéral, le rapport constate des lacunes majeures dans l'accessibilité et la continuité des services de santé et des services sociaux aux personnes incarcérées. De l'intervention policière à la période d'incarcération, puis au retour dans la communauté, le rapport fait état des constats et des pistes de solutions que le Protecteur du citoyen recommande aux différents ministères concernés.