28 avril 2015

Scolarisation à la maison : pour un meilleur suivi des apprentissages des enfants

Corps

Dans un rapport d’enquête rendu public aujourd’hui, le Protecteur du citoyen présente ses recommandations au ministère de l’Éducation, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche pour adapter les pratiques en vigueur afin de mieux suivre et soutenir la progression des apprentissages des enfants scolarisés à la maison par leurs parents.

Alors que le nombre d’enfants scolarisés à la maison est en hausse au Québec, le Protecteur du citoyen constate notamment des problèmes suscités par les disparités dans l’encadrement et le suivi de leur apprentissage par les intervenants du réseau scolaire.

« Je suis préoccupée que les critères et méthodes d’évaluation soient très variables et que certains milieux scolaires n’aient pas toute l’expertise requise pour accompagner les parents-éducateurs », constate Raymonde Saint-Germain.

Communiqué de presse

Rapport sur la scolarisation à la maison : pour le respect du droit à l’éducation des enfants (PDF, 528 Ko)