19 décembre 2016

Appel de candidatures : Directrice ou directeur des enquêtes sur les divulgations en matière d’intégrité publique

Québec, le 19 décembre 2016 - Dans le contexte de la mise en vigueur de la Loi facilitant la divulgation d’actes répréhensibles à l’égard des organismes publics, le Protecteur du citoyen recherche une directrice ou un directeur des enquêtes sur les divulgations en matière d’intégrité publique. Le candidat retenu participera à la mise sur pied de la nouvelle direction qui devra être opérationnelle le 1er mai 2017 pour prendre en charge les nouveaux mandats découlant de la Loi.

La personne recherchée doit compter 9 années d’expérience dans l’exercice d’activités de niveau professionnel ou d’encadrement dans des secteurs pertinents à l’emploi, comprenant un minimum de 4 années d’expérience dans des activités d’encadrement. Une expérience dans la supervision ou la conduite d’enquêtes est un atout. Certaines enquêtes aborderont des enjeux de nature pénale, criminelle, fiscale et comptable. Le candidat doit par ailleurs être capable d’exercer un fort leadership et faire preuve d’une grande capacité d’influence, de sens stratégique, de proactivité, d’objectivité, de probité et d’une capacité à travailler sous pression.

Les candidatures devront être reçues au plus tard le jeudi 19 janvier 2017. En raison des délais prévus à la Loi pour la prise en charge de ce nouveau mandat, la personne choisie devra être disponible pour entrer en fonction au plus tard le 3 avril 2017.

Rappelons que la Loi facilitant la divulgation d’actes répréhensibles à l’égard des organismes publics prévoit que « toute personne peut divulguer au Protecteur du citoyen des renseignements pouvant démontrer qu’un acte répréhensible a été commis ou est sur le point de l’être à l’égard d’un organisme public ». Le Protecteur du citoyen sera aussi responsable de traiter les plaintes des personnes qui s’estiment victimes de représailles par suite d’une divulgation.

À propos du Protecteur du citoyen

En tant qu’ombudsman parlementaire du Québec depuis 1969, le Protecteur du citoyen traite les plaintes visant les services publics en toute impartialité et indépendance. C’est une institution indépendante du gouvernement du Québec qui fait exclusivement rapport à l’Assemblée nationale.

– 30 –

Relations de presse :

Carole-Anne Huot, 418 646-7143/418 925-7994
carole-anne.huot@protecteurducitoyen.qc.ca