Un homme âgé quitte l’hôpital à peine vêtu | Protecteur du Citoyen
9 juillet 2018

Un homme âgé quitte l’hôpital à peine vêtu

Corps

Homme à l'hôpital

La plainte

Après avoir obtenu son congé de l’hôpital, un homme âgé se fait raccompagner chez sa fille durant la nuit. Il porte seulement sa jaquette d’hôpital et on a oublié de lui retirer le cathéter intraveineux qu’il avait dans le bras. Sa fille porte plainte au Protecteur du citoyen.

L’enquête

  • Un homme âgé se présente à l’urgence avec sa fille.

  • Ayant obtenu une information à l’effet qu’il passerait la nuit à l’hôpital, sa fille retourne chez elle.

  • Il obtient finalement son congé de l’hôpital plus tard et se fait raccompagner chez sa fille en transport adapté.

  • Il ne porte que sa jaquette d’hôpital et a un cathéter intraveineux dans le bras.

  • L’enquête a confirmé qu’il y avait eu des lacunes dans la préparation pour le retour à domicile, d’autant plus que l’homme était considéré inapte et incapable de s’habiller seul ou de questionner l’infirmière relativement au cathéter.

  • L’enquête a également confirmé que l’infirmière avait oublié de retirer le cathéter intraveineux.

  • En ce qui concerne la jaquette, l’infirmière a mentionné que, comme des couvertures chaudes avaient été remises à l’homme, il n’était pas nécessaire de le rhabiller.

  • L’infirmière concernée a été rencontrée et la situation a été revue avec elle.

Le résultat

Peu de temps avant l’enquête du Protecteur du citoyen, une fiche contenant une liste des éléments à vérifier au départ de l’urgence a été créée. Toutefois, bien que la fiche permette notamment de documenter le retrait de dispositifs intraveineux, elle ne permettait pas de décrire l’habillement des personnes à leur départ de l’hôpital. C’est pourquoi le Protecteur du citoyen a recommandé que la fiche soit modifiée en conséquence, ce qui a été accepté. Ainsi, un élément y a été ajouté afin que les infirmières portent une attention particulière à l’habillement des personnes au moment de leur départ de l’hôpital.


Le Protecteur du citoyen veille au respect de vos droits dans vos relations avec les services publics québécois. Vous n’êtes pas satisfait des services d'un ministère ou d'un organisme du gouvernement du Québec ? Ou encore d'un établissement du réseau de la santé et des services sociaux (2e recours dans ce cas) ? Portez plainte au Protecteur du citoyen : appelez-nous au 1 800 463-5070 ou utilisez notre formulaire de plainte en ligne.