Fin de vie : prêter une attention particulière à tous les soins, sans exception | Protecteur du Citoyen
13 juin 2016

Fin de vie : prêter une attention particulière à tous les soins, sans exception

Corps

La plainte

Mains de personne âgée.Une dame communique avec le Protecteur du citoyen pour se plaindre de la qualité des soins et des services que sa mère a reçus à son centre d’hébergement juste avant son décès. Parmi les insatisfactions soulevées : la mauvaise hygiène buccale de sa mère lors de ses derniers jours au centre.

L’enquête

  • Les personnes se trouvant en situation de fin de vie requièrent des soins particuliers.
  • Par exemple, de nombreux problèmes buccaux peuvent se manifester chez la personne en phase terminale en raison d’une altération fonctionnelle de la langue et des glandes salivaires.
  • Dans le cas qui nous intéresse, la citoyenne a remarqué que la langue de sa mère était noircie et qu’elle souffrait de plusieurs ulcères dans la bouche.
  • L’établissement concerné dispose d’un programme de soins et d’accompagnement des résidents en fin de vie. Celui-ci prévoit entre autres qu’une attention particulière doit être portée à leur hygiène buccale et que les soins de bouche doivent être effectués trois à quatre fois par jour ou plus, si nécessaire.
  • L’enquête du Protecteur du citoyen a révélé que, selon les informations inscrites à son dossier, la résidente n’a pas reçu de façon régulière et systématique les soins d’hygiène buccale que nécessitait sa situation.

Le résultat

Au terme de son enquête, le Protecteur du citoyen a recommandé à l’établissement d’assurer la régularité des soins d’hygiène buccale des résidents en situation de fin de vie, tout en inscrivant chacune des interventions dans les dossiers de résident.

L’établissement a répondu favorablement à ces recommandations.