Sondes urinaires : bien les entretenir pour éviter les infections | Protecteur du Citoyen
2 juillet 2019

Sondes urinaires : bien les entretenir pour éviter les infections

Corps

Homme dans son lit, la main sur le visage

La plainte

Un homme portant une sonde urinaire se retrouve avec des infections, et ce, à répétition. Doutant du bon entretien de la sonde, un membre de sa famille porte plainte au Protecteur du citoyen.

L’enquête

  • Un homme résidant dans un centre d’hébergement et de soins de longue durée (CHSLD) porte une sonde urinaire. 
  • Il est indiqué à son dossier que celle-ci doit être d’une taille bien précise. Elle doit être changée une fois par mois. Au besoin, elle doit aussi être entretenue et nettoyée.
  • Chaque jour, le personnel du CHSLD semble assurer le suivi approprié.
  • Cependant, à plusieurs occasions, l’homme se retrouve aux prises avec une infection urinaire.
  • L’enquête du Protecteur du citoyen a révélé que la sonde n’a pas toujours été changée comme prévu. En effet, le CHSLD a parfois manqué de sondes de la bonne taille. Le personnel a alors attendu d’en recevoir, retardant ainsi le processus, ou utilisé des sondes d’un autre format. Ces façons de faire ont entraîné des problématiques, dont les infections urinaires de l’homme.

Le résultat

Le Protecteur du citoyen a adressé une recommandation à l’établissement responsable du CHSLD. Il doit s’assurer de disposer en tout temps du matériel requis pour bien effectuer les soins de sonde urinaire.

L’établissement a accepté la recommandation.


Le Protecteur du citoyen veille au respect de vos droits dans vos relations avec les services publics québécois. Vous n’êtes pas satisfait des services d'un ministère ou d'un organisme du gouvernement du Québec? Ou encore d'un établissement du réseau de la santé et des services sociaux (2e recours dans ce cas)? Portez plainte au Protecteur du citoyen : appelez-nous au 1 800 463-5070 ou utilisez notre formulaire de plainte en ligne.