Projet de loi no 52 – Loi concernant les soins de fin de vie | Protecteur du Citoyen
24 septembre 2013

Projet de loi no 52 – Loi concernant les soins de fin de vie

Corps

La protectrice du citoyen, Raymonde Saint-Germain, appuie les principes du projet de loi no 52 concernant les soins de fin de vie. Elle est d'avis que ce projet de loi prévoit les précautions essentielles pour assurer l'implantation de l'aide médicale à mourir de façon strictement balisée et toujours dans le respect de la volonté de la personne en fin de vie.

La protectrice du citoyen émet toutefois certaines recommandations au sujet des modalités du projet de loi. Raymonde Saint-Germain est par ailleurs d'avis que le développement de l'offre de services en soins palliatifs est intrinsèquement lié à l'ouverture faite à l'aide médicale à mourir pour une personne aux prises avec des souffrances exceptionnelles et dont la mort est imminente. C'est pourquoi son appui à l'aide médicale à mourir est conditionnel à l'accès à des soins palliatifs de fin de vie de qualité.