Intervention au service de radiologie du Centre hospitalier de l’Université de Montréal | Protecteur du Citoyen
7 novembre 2018

Intervention au service de radiologie du Centre hospitalier de l’Université de Montréal

Corps

Le Protecteur du citoyen a été informé que plusieurs personnes sont en attente depuis longtemps d’un examen d’imagerie par résonance magnétique (IRM) et de tomodensitométrie (TDM) au Centre hospitalier de l’Université de Montréal (CHUM).

Constats 

L’enquête du Protecteur du citoyen confirme que plusieurs personnes ne reçoivent pas leur examen d’IRM et de TDM à l’intérieur du délai maximal établi par le Ministère, soit 3 mois. Des fonds ont été investis par le Ministère, mais les appareils sont encore sous-utilisés en raison d’un nombre insuffisant de technologues.

Le CHUM a entrepris des démarches afin d’améliorer la situation. Le Protecteur du citoyen propose toutefois des mesures additionnelles pour que les longs délais d’attente soient résorbés le plus rapidement possible. Il formule cinq recommandations concernant entre autres la poursuite de l’embauche et de la formation de technologues, la gestion des listes d’attente et les processus de travail. Le CHUM a accepté de les mettre en œuvre.

Rapport d’intervention au service de radiologie du Centre hospitalier de l’Université de Montréal (PDF, 164 Ko)