Améliorer le processus d’inscription auprès d’un médecin de famille | Protecteur du Citoyen
15 mai 2018

Améliorer le processus d’inscription auprès d’un médecin de famille

Corps

À la suite de plaintes et de signalements concernant l’inscription auprès d’un médecin de famille, le Protecteur du citoyen a procédé à une intervention sur le sujet. Dans son rapport, il décrit certaines failles du système mis en place en 2016 par le ministère de la Santé et des Services sociaux pour favoriser l’accès à un médecin de famille. Ces lacunes se traduisent notamment par de longs délais d’attente et une mise en priorité parfois inadéquate des personnes.

Le Protecteur du citoyen formule, dans son rapport, huit recommandations au ministère de la Santé et des Services sociaux visant entre autres à ce que :

  • la priorisation des personnes enregistrées au GAMF reflète leur état de santé;
  • les personnes à qui on attribue un médecin soient réintroduites au GAMF à leur date d’enregistrement initiale si elles ne sont pas inscrites auprès de ce médecin dans un délai maximum de 60 jours;
  • l’attribution auprès d’un médecin de famille d’une région donnée soit permise au-delà de certaines limites géographiques.

Pour lire le rapport : Améliorer le processus d’inscription auprès d’un médecin de famille (PDF, 254 Ko)

Communiqué de presse : Inscription auprès d’un médecin de famille : le Protecteur du citoyen fait des recommandations pour réduire les délais d’attente