Rapport d'intervention à l'Hôpital et centre d'hébergement de Sept-Îles du Centre intégré de santé et de services sociaux de la Côte-Nord | Protecteur du Citoyen
9 mars 2017

Rapport d'intervention à l'Hôpital et centre d'hébergement de Sept-Îles du Centre intégré de santé et de services sociaux de la Côte-Nord

Corps

Le Protecteur du citoyen a reçu un signalement concernant l’urgence de l’Hôpital et centre d’hébergement de Sept-Îles du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de la Côte-Nord. Selon le signalement, le poste de nuit de préposé à l’accueil et à l’urgence a été aboli, ce qui mettrait les patients en danger.

L’enquête du Protecteur du citoyen a porté plus largement sur la surveillance des patients, la nuit, dans la salle d’attente de l’urgence. Cette surveillance doit être exercée par le personnel infirmier au triage, et non par le préposé à l’accueil et à l’urgence qui n’a pas la formation requise pour juger de la condition des patients.

Or, à la lumière de l’information obtenue, le Protecteur du citoyen n’a pas l’assurance que la surveillance était adéquate en tout temps. C’est pourquoi il a recommandé au CISSS de la Côte-Nord de s’assurer que le personnel infirmier au triage effectue une surveillance visuelle continue des patients qui sont dans les aires d’inscription et d’attente. Le CISSS s’est engagé à mettre la recommandation en œuvre.

Rapport d'intervention à l'Hôpital et centre d'hébergement de Sept-Îles du Centre intégré de santé et de services sociaux de la Côte-Nord (PDF, 349 Ko)