Intervention au CIUSSS de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec

  • 9 novembre 2021
Corps

Le Protecteur du citoyen a reçu trois signalements concernant les Résidences du Chemin du Roy. Il s’agit d’un groupe de cinq résidences privées pour aînés, soit Béthanie, Notre-Dame, Cénacle, Yamachiche et Villa Soleil. Elles sont situées sur le territoire du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec.

Les allégations font état de diverses lacunes portant atteinte, entre autres, à la sécurité des résidents et résidentes. Le Protecteur du citoyen a décidé d’intervenir.

Constats

L’enquête a révélé plusieurs problèmes. D’abord, les Résidences du Chemin du Roy accueillent un certain type de clientèle, selon des profils bien établis. Les résidents et résidentes ne doivent pas présenter un comportement d’errance ou de pertes cognitives importantes. Or, des personnes qui ne correspondent pas aux profils établis y habitent tout de même. Les soins et services offerts ne sont donc pas adaptés à leur état de santé. Leur sécurité est ainsi grandement compromise.

D’autres lacunes ont été observées en lien avec :

À l’issue de son enquête, le Protecteur du citoyen a formulé trois recommandations au CIUSSS de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec. Ce dernier les a toutes acceptées. Le Protecteur du citoyen suivra leur implantation.

Rapport d’intervention au CIUSSS de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec (PDF, 185 Ko)