Intervention aux centres de protection et de réadaptation pour les jeunes en difficulté d’adaptation du Centre intégré de santé et de services sociaux des Laurentides | Protecteur du Citoyen
30 octobre 2018

Intervention aux centres de protection et de réadaptation pour les jeunes en difficulté d’adaptation du Centre intégré de santé et de services sociaux des Laurentides

Corps

Le Protecteur du citoyen a reçu un signalement faisant état de lacunes dans la gestion des médicaments dans les centres de réadaptation pour les jeunes en difficulté d’adaptation du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) des Laurentides.

Constats

Lors de son enquête, le Protecteur du citoyen a constaté que des améliorations avaient été apportées dans la gestion des médicaments à la suite d’une inspection de l’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec. Il a observé une plus grande conformité des médicaments ainsi qu’une procédure de distribution, d’administration et de conservation des médicaments plus efficace et sécuritaire. 

Toutefois, l’enquête montre que les éducateurs-santé, qui agissent auprès des jeunes hébergés, ne respectent pas toujours la procédure de distribution des médicaments. 

Le Protecteur du citoyen formule donc trois recommandations au CISSS des Laurentides afin, notamment, que les éducateurs-santé comprennent mieux leur rôle et leurs responsabilités. 

Le CISSS a accepté de mettre en œuvre les recommandations du Protecteur du citoyen.

Rapport d’intervention aux centres de protection et de réadaptation pour les jeunes en difficulté d’adaptation du Centre intégré de santé et de services sociaux des Laurentides (PDF, 160 Ko)