6 juillet 2015

Services de réadaptation : le délai des listes d’attente ne devrait pas dépasser 12 mois

Corps

sécuritéLa plainte

Un parent communique avec le Protecteur du citoyen pour dénoncer le long délai d’attente pour obtenir des services de réadaptation pour son enfant atteint d’autisme.

L’enquête

  • Au moment de la plainte, l’enfant était inscrit sur une liste d’attente pour des services de réadaptation depuis plus de trois ans.
  • Il a été évalué par le CRDITED (Centre de réadaptation en déficience intellectuelle et en troubles envahissants du développement) de sa région, qui a confirmé son besoin de service en réadaptation.
  • On lui avait alors attribué un niveau de priorité modéré. 
  • Selon le plan d’accès aux services pour les personnes ayant une déficience, établi par le ministère de la Santé et des Services sociaux, cette donnée signifie qu’il devrait recevoir le service à l’intérieur d’une période de douze mois (365 jours).
  • Dans la réalité, le délai moyen avant d’obtenir les services pour un enfant de 12 ans et moins est d’environ 600 jours selon les dernières données disponibles.
  • L’enfant en question attend depuis plus de 1 200 jours.

Les conclusions du Protecteur du citoyen

Compte tenu du temps écoulé depuis l’évaluation des besoins de l’enfant, le Protecteur du citoyen a recommandé de procéder rapidement à une nouvelle évaluation afin d’ajuster, le cas échéant, le niveau de priorité de la demande de service. Il a également recommandé à l’établissement d’intensifier ses démarches afin de trouver des solutions aux problèmes récurrents des listes d’attente.

L’établissement a répondu favorablement à ces recommandations et a notamment procédé à la réévaluation de l’enfant dans les semaines qui ont suivi l’intervention du Protecteur du citoyen.