1 décembre 2015

Enquête sur les délais d’adaptation du domicile des accidentés de la route lourdement handicapés

Corps

Dans un rapport rendu public aujourd’hui concernant la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ), le Protecteur du citoyen fait état de périodes d’attente de plus de deux ans en moyenne avant que le domicile de personnes grièvement accidentées soit adapté à leur nouvelle condition, selon les résultats obtenus à partir d’un échantillon de 63 dossiers traités par la SAAQ entre 2012 et 2014.

Adaptation du domicile.« De tels délais ont des répercussions importantes dans la vie quotidienne des personnes accidentées et de leurs proches, et ce, à plusieurs égards (soins d’hygiène, autonomie et sécurité) », selon Raymonde Saint-Germain, protectrice du citoyen.

À la suite de son enquête, le Protecteur du citoyen a formulé onze recommandations, qui ont toutes été accueillies favorablement par la SAAQ.