22 août 2017

Rapport d’intervention au Carrefour d’alimentation et de partage Saint-Barnabé

Corps

En vertu de sa compétence sur les organismes communautaires visés par la Loi sur les services de santé et les services sociaux, le Protecteur du citoyen a fait une enquête sur les conditions de vie dans les logements sociaux gérés par le Carrefour d’alimentation et de partage Saint-Barnabé, soit les résidences l’Espérance, Viau et Sainte-Catherine, à Montréal.

L’enquête faisait suite à des informations reçues concernant la mauvaise gestion parasitaire ainsi que les lacunes dans le suivi des résidents, les services de conciergerie et le processus disciplinaire.

Constats

Le Protecteur du citoyen a effectivement constaté :

  • Un problème d’infestation de punaises de lit qui perdurait depuis 2015;
  • L’impossibilité d’avoir accès à la buanderie pour les résidents aux prises avec des punaises de lit;
  • L’inconstance du suivi des résidents;
  • L’absence de mise à jour des règlements d’immeubles pour mieux tenir compte de la réalité quotidienne;
  • L’absence d’un processus de sanctions disciplinaires clair et objectif;
  • Le manque de suivi des demandes d’entretien dans les immeubles.

Le Protecteur du citoyen a formulé sept recommandations à l’organisme communautaire pour corriger ces différentes lacunes. Ce dernier s’est engagé à les mettre en œuvre.