Délégué(e) aux enquêtes

  • 14 septembre 2021
Corps

PC-21-696

Un emploi occasionnel (1 an) de déléguée ou délégué aux enquêtes est actuellement offert au sein de la Direction des enquêtes en administration publique du Protecteur du citoyen, à son bureau de Montréal.

Lieu de travail : 1080, côte Beaver Hall, 10e étage, Montréal (Québec)  H2Z 1S8

La déléguée ou le délégué aux enquêtes au Protecteur du citoyen (105-00)

Échelle salariale

52 773 $ — 92 539 $

Les principaux défis

Sous l’autorité de la directrice de la Direction des enquêtes en administration publique — Montréal, la déléguée ou le délégué aux enquêtes doit traiter les plaintes et signalements des citoyennes et citoyens qui se croient lésés par un acte ou une omission d’un ministère ou d’un organisme public.

La personne titulaire de l’emploi participe aux études systémiques en identifiant, de concert avec son supérieur immédiat et ses collègues, toute situation susceptible de porter préjudice aux citoyennes et citoyens et aux usagères et usagers ainsi que les causes de dysfonctionnement dans l’administration publique.

Enfin, elle peut être appelée à faire l’analyse de projets de loi et de règlement dans une optique de prévention ou d’amélioration des services publics.

Le profil recherché

En vue de contribuer aux objectifs de l’institution, la personne recherchée possède une très bonne capacité d’analyse et de synthèse. Elle sait composer avec des situations conflictuelles, analyser une situation problématique, en prévoir les conséquences et recommander des mesures correctives. La déléguée ou le délégué aux enquêtes doit être en mesure de travailler en étroite collaboration avec ses collègues et de faire preuve d’esprit d’équipe. Enfin, la personne recherchée doit posséder une bonne maîtrise de la langue française et une grande habileté à communiquer par écrit et verbalement. La connaissance de la langue anglaise est un atout.

Les exigences de l'emploi

L’expérience auprès de clientèles externes variées représente un atout important.

Préalablement à l’embauche, la personne devra satisfaire aux exigences d’une enquête sur les antécédents judiciaires.

Pour soumettre votre candidature

  1. Les candidatures devront être reçues au plus tard le 1er octobre 2021.
     
  2. Transmettez votre curriculum vitæ, une lettre de présentation ainsi qu’une copie de vos diplômes pertinents (ou de l’évaluation comparative des études effectuées hors Québec délivrée par le ministère de l'Immigration, de la Francisation et de l'Intégration, s’il y a lieu) à l’attention de Mme Cynthianne Racine, par courriel à offredeservice@protecteurducitoyen.qc.ca, en précisant le numéro d’appel de candidatures PC-21-696.
  3. Aux fins de l'évaluation de l'admissibilité, vous devez inscrire et détailler toutes vos expériences de travail en précisant les mois de début et de fin de chacun des emplois occupés et en indiquant s’il s’agit d’emplois à temps plein (au moins 35 heures/semaine) ou à temps partiel. S’il s’agit d’expériences de travail au sein de la fonction publique, veuillez indiquer la classe d’emploi concernée.

Remarque :
Le Protecteur du citoyen souscrit volontairement à un programme d'accès à l'égalité en emploi (PAÉE). Les candidatures des groupes visés (les femmes, les minorités visibles, les minorités ethniques, les Autochtones et les personnes handicapées) sont encouragées. Les personnes en situation de handicap qui le désirent peuvent obtenir des mesures d'adaptation pour le processus de sélection.

L'institution

Notre mission

Veiller au respect des droits des citoyens et citoyennes par les ministères et organismes, les établissements et autres instances du réseau de la santé et des services sociaux et les établissements de détention du Québec, et ainsi participer à l’amélioration de la qualité et de l’intégrité des services publics.

De plus, en vertu de la Loi facilitant la divulgation d’actes répréhensibles à l’égard des organismes publics, le Protecteur du citoyen est l’instance chargée de traiter les divulgations d’actes répréhensibles au sein ou à l’égard d’organismes publics qui lui sont adressées par des membres du personnel, des citoyennes et citoyens ou des entreprises. Le Protecteur du citoyen traite également des plaintes de représailles découlant de ces divulgations. Le présent appel de candidatures ne vise pas ce secteur.

Le Protecteur du citoyen, c’est :

Une équipe dynamique de près de 200 personnes au service des citoyens;

Un milieu de travail ouvert et favorisant le mieux-être de son personnel;

Des conditions de travail stimulantes et compétitives :