Conseillère ou conseiller en gestion des ressources humaines

  • 14 juillet 2021
Corps

PC-21-687

Un emploi régulier de conseillère ou conseiller en gestion des ressources humaines est actuellement offert au sein de la Direction des ressources humaines et de l’administration du Protecteur du citoyen, à son bureau de Québec situé en plein cœur de la colline Parlementaire.

Lieu de travail : 800, place D’Youville, 19e étage, Québec (Québec)  G1R 3P4

La conseillère ou le conseiller en gestion des ressources humaines au Protecteur du citoyen

Échelle salariale

52 773 $ — 92 539 $

Les défis

Sous l'autorité du directeur des ressources humaines et de l'administration, la personne titulaire de l'emploi agit comme conseiller ou conseillère généraliste auprès des autorités, des gestionnaires et du personnel en matière de gestion des ressources humaines. Plus précisément, la personne retenue devra assumer, entre autres, les responsabilités suivantes :

Les particularités de l’emploi et le profil recherché

L’institution du Protecteur du citoyen regroupe près de 200 personnes, réparties au sein de deux bureaux (Québec et Montréal). La Direction des ressources humaines et de l’administration est composée de 13 personnes, dont quatre conseillères ou conseillers en gestion des ressources humaines (incluant le poste à pourvoir). Il s’agit d’une équipe dynamique, multidisciplinaire et orientée vers les résultats.

En vue de contribuer pleinement aux objectifs de l’institution, la personne recherchée doit démontrer une bonne capacité d’analyse et de jugement, de la rigueur, ainsi qu’un bon degré d’autonomie.

Elle doit être en mesure de conseiller adéquatement les autorités et le personnel avec un grand souci du service à la clientèle, avec discrétion et diplomatie. Elle apprécie la collaboration et les échanges entre collègues menant à des solutions optimales.

La personne recherchée doit également démontrer une bonne capacité d’adaptation, de la polyvalence et une ouverture d’esprit, eu égard notamment à la diversité de mandats ad hoc pouvant lui être confiés.

Enfin, elle doit présenter des compétences supérieures en rédaction.

Les exigences de l'emploi

Une expérience dans la fonction publique québécoise en gestion des ressources humaines, dans le domaine de la dotation, en santé et du mieux-être au travail et/ou en classification (rédaction de descriptions d’emplois) représentent des atouts intéressants.

De plus, préalablement à l’embauche, la personne devra satisfaire aux exigences d’une enquête sur les antécédents judiciaires.

Pour soumettre votre candidature

  1. Les candidatures devront être reçues au plus tard le 30 juillet 2021.
     
  2. Transmettez votre curriculum vitæ, ainsi qu’une copie de vos diplômes pertinents (ou de l’évaluation comparative des études effectuées hors du Québec délivrée par le ministère de l'Immigration, de la Francisation et de l'Intégration, s’il y a lieu) à l’attention de Mme Sophie Bergeron, par courriel à offredeservice@protecteurducitoyen.qc.ca, en précisant le numéro d’appel de candidatures PC-21-687.
     
  3. Aux fins d’évaluation de votre expérience, vous devez inscrire et détailler toutes vos expériences de travail en précisant les mois de début et de fin de chacun des emplois occupés et en indiquant s’il s’agit d’emplois à temps plein (au moins 35 heures/semaine) ou à temps partiel. S’il s’agit d’expériences de travail au sein de la fonction publique, veuillez indiquer la classe d’emploi concernée.
     
  4. Si vous détenez le classement de conseillère ou conseiller en gestion des ressources humaines (100) de la fonction publique québécoise ou si vous êtes qualifié(e) sur une telle liste, veuillez l’indiquer.

Remarques :

L'institution

Notre mission

Veiller au respect des droits des citoyens et citoyennes par les ministères et organismes, les établissements et autres instances du réseau de la santé et des services sociaux et les établissements de détention du Québec, et ainsi participer à l’amélioration de la qualité et de l’intégrité des services publics.

De plus, en vertu de la Loi facilitant la divulgation d’actes répréhensibles à l’égard des organismes publics, le Protecteur du citoyen est l’instance chargée de traiter les divulgations d’actes répréhensibles au sein ou à l’égard d’organismes publics qui lui sont adressées par des membres du personnel, des citoyennes et citoyens ou des entreprises. Le Protecteur du citoyen traite également des plaintes de représailles découlant de ces divulgations. Le présent appel de candidatures ne vise pas ce secteur.

Le Protecteur du citoyen, c’est :

  • Une équipe de près de 200 personnes au service des citoyens et citoyennes;
  • Un milieu de travail ouvert et favorisant le mieux-être de son personnel;
  • Des conditions de travail stimulantes et compétitives;
  • Une rémunération intéressante et régime de retraite avec contribution de l’employeur; 
  • Des semaines de travail de 35 heures;
  • Une flexibilité des horaires de travail (horaire variable) et des aménagements possibles permettant de concilier le travail et la vie personnelle;
  • Des programmes de formation pour le développement professionnel;
  • Des bureaux au cœur de Québec et de Montréal (accès aux transports en commun et à tous les services);
  • 13 jours fériés payés par année et des congés liés aux événements de la vie personnelle et aux responsabilités familiales;
  • 20 jours de vacances annuelles après un an de service;
  • Des assurances collectives (assurance vie, traitement et maladie);
  • Un programme d’aide aux employés et à la famille (PAEF), incluant soutien familial et relationnel, télémédecine, aide juridique et financière...