Délégué(e) adjoint(e) aux enquêtes | Protecteur du Citoyen

Délégué(e) adjoint(e) aux enquêtes

Corps

PC-20-656

Un emploi occasionnel (deux ans) de délégué(e) adjoint(e) aux enquêtes est actuellement offert au sein de la Direction des enquêtes en administration publique du Protecteur du citoyen, à son bureau de Québec situé en plein cœur de la colline Parlementaire.

Lieu de travail : 800, place D'Youville, 19e étage, Québec (Québec)  G1R 3P4

La déléguée adjointe ou le délégué adjoint aux enquêtes au Protecteur du citoyen (283-10) 

Échelle salariale

Échelle salariale au 1er avril 2018 : 41 603 $ — 62 368 $ (en révision)*

*L’institution étant actuellement en exercice de relativité salariale, des ajustements aux échelles de traitement sont à prévoir et auront une portée rétroactive à l'entrée en fonction de la personne retenue.

Les principaux défis

Sous l’autorité de la directrice de la Direction des enquêtes en administration publique - Québec, la déléguée adjointe ou le délégué adjoint traite les plaintes et signalements des citoyennes et citoyens qui se croient lésés par un acte ou une omission d’un ministère ou d’un organisme publique.

À cet effet, la personne titulaire de l’emploi recueille les informations pertinentes auprès des citoyennes et citoyens et de l’instance concernée afin de bien cerner le problème soulevé par les faits allégués. Elle prend connaissance des normes en vigueur (lois, règlements, politiques, etc.), procède à l’analyse de l’information recueillie et, selon le cas, elle peut conclure l’enquête. Elle communique les résultats, recommandations ou observations aux personnes concernées et s’il y a lieu, aux instances impliquées.

Enfin, lorsqu'applicable, la déléguée adjointe ou le délégué adjoint effectue le suivi des demandes de correction ou des recommandations qu’elle ou qu’il a faites aux instances à la suite de ses conclusions dans ses enquêtes.

Le profil recherché

En vue de contribuer aux objectifs de l’institution, la personne titulaire de l’emploi doit faire preuve d’une grande attention pour déterminer les bons motifs de la plainte reçue et pour appliquer la méthode d’enquête avec rigueur. Elle doit être en mesure de mener plusieurs dossiers simultanément, chacun impliquant un contexte particulier et des intervenants différents. La déléguée adjointe ou le délégué adjoint aux enquêtes doit être en mesure de travailler en étroite collaboration avec ses collègues et de faire preuve d’esprit d’équipe.

Aussi, afin de s’adapter rapidement aux diverses situations et de maîtriser de nombreux éléments d’information, elle doit faire preuve d’une grande capacité d’adaptation, d’un très bon sens de la méthode et de l’organisation ainsi que d’un niveau élevé d’attention et de concentration. Les interventions de la déléguée adjointe ou du délégué adjoint aux enquêtes exigent du tact, de la persuasion et de l’impartialité, tant pour exposer les résultats d’une enquête que pour amener les parties, ayant des intérêts souvent divergents ou dont il est parfois difficile d’obtenir la collaboration, à reconsidérer leurs positions.

Enfin, une bonne maîtrise de la langue française et une grande habileté à communiquer par écrit et verbalement sont nécessaires. La connaissance de la langue anglaise représente un atout.

Les exigences de l'emploi

Détenir un diplôme d’études collégiales en techniques juridiques ou dans une spécialisation pertinente aux domaines d’enquêtes

ET posséder un minimum de trois (3) années d’expérience pertinente aux domaines d’enquêtes, notamment à titre d’agent d’indemnisation, de technicien en vérification fiscale, d’agent de recouvrement fiscal, d’inspecteur-enquêteur, d’enquêteur sur les relations de travail, d’investigateur ou d’agent d’aide socio-économique.

L’expérience auprès de clientèles externes variées représente un atout important.

Pour soumettre votre candidature

  1. Les candidatures devront être reçues au plus tard le 1er novembre 2020.
     
  2. Transmettez votre curriculum vitæ, une lettre de présentation ainsi qu’une copie de vos diplômes pertinents (ou de l’évaluation comparative des études effectuées hors du Québec délivrée par le ministère de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration, s’il y a lieu) à l’attention de M. David Gagnon, par courriel à offredeservice@protecteurducitoyen.qc.ca en précisant le numéro d’appel de candidatures PC-20-656.
     
  3. Aux fins d’évaluation de votre expérience, vous devez inscrire et détailler toutes vos expériences de travail en précisant les mois de début et de fin de chacun des emplois occupés et en indiquant s’il s’agit d’emplois à temps plein (au moins 35 heures/semaine) ou à temps partiel.
     
  4. S’il s’agit d’expériences de travail au sein de la fonction publique, veuillez indiquer la classe d’emploi concernée.

Remarque : Le comité de sélection se réserve le droit de ne pas convoquer en entrevue tous les candidats et candidates qui répondent aux exigences de l’emploi.

L'institution

Notre mission

Veiller au respect des droits des citoyens et citoyennes par les ministères et organismes, les établissements et autres instances du réseau de la santé et des services sociaux et les établissements de détention du Québec, et ainsi participer à l’amélioration de la qualité et de l’intégrité des services publics.

De plus, en vertu de la Loi facilitant la divulgation d’actes répréhensibles à l’égard des organismes publics, le Protecteur du citoyen est l’instance chargée de traiter les divulgations d’actes répréhensibles au sein ou à l’égard d’organismes publics qui lui sont adressées par des membres du personnel, des citoyennes et citoyens ou des entreprises. Le Protecteur du citoyen traite également des plaintes de représailles découlant de ces divulgations. Le présent appel de candidatures ne vise pas ce secteur.