Votre docteur est-il un médecin ? | Protecteur du Citoyen
10 juin 2015

Votre docteur est-il un médecin ?

Corps

médecinLe saviez-vous ? Seuls les médecins, les dentistes et les vétérinaires sont autorisés par le Code des professions à porter, sans restriction, le titre de « docteur » ou une abréviation de ce titre.

Or, on constate parfois que certains intervenants, en santé notamment, se présentent comme docteurs, faisant ainsi référence à l’obtention d’un doctorat. Dans les faits, cette appellation peut créer une confusion quant à leur éventuelle appartenance au corps médical.

Que dit le Code des professions ?

La loi prévoit :

  • qu’un professionnel dont le diplôme de doctorat donne accès au permis de son ordre peut porter le titre de docteur ou son abréviation devant son nom pour autant qu’il indique immédiatement après son nom le titre réservé que lui confère son ordre. Ex. : Dr X, psychologue.
  • qu’un professionnel dont le diplôme de doctorat ne donne pas accès au permis d’un ordre peut porter le titre de docteur ou son abréviation immédiatement après son nom à la condition qu’il fasse suivre ce titre ou cette abréviation de la discipline dans laquelle il a obtenu son doctorat. Ex. : Mme X, docteure en kinésithérapie.

L’Office des professions du Québec est l’organisme gouvernemental chargé, notamment, de renseigner le public sur le système professionnel et sur les mécanismes de protection du public. Vous pouvez donc vous adresser à l’Office pour connaître, entre autres, vos recours à l’égard d’un membre d’une profession et la façon de les exercer.

Par ailleurs, si vous faites appel à l’Office des professions et que vous estimez qu’on n’a pas traité correctement votre demande, vous pouvez recourir aux services du Protecteur du citoyen.