7 février 2018

Vous cherchez une résidence privée pour aînés ?

Corps

Personnes âgées dans une résidence privée pour aînés

Assurez-vous qu’elle est certifiée par le gouvernement. C’est obligatoire.

Toutes les résidences privées pour aînés doivent être certifiées par le ministère de la Santé et des Services sociaux. Il s’agit en quelque sorte d’une « appellation contrôlée »!

Le but de cette certification obligatoire est d’assurer un milieu de vie de qualité aux personnes âgées qui y sont hébergées. Dans cette optique, le Ministère impose aux propriétaires ou aux exploitants de ces résidences une série d’exigences avant d’accorder ou de maintenir un certificat de conformité.

Des exigences précises

Toute résidence privée pour aînés doit ainsi offrir, outre le gîte, au moins deux autres services, comme les repas, de l’aide domestique, des soins infirmiers, ou encore des activités de loisir. L’évaluation faite par le Ministère porte aussi sur les volets suivants :

  • la mise en place d’un plan de sécurité incendie;
  • l’existence d’un système d’appel à l’aide qui alerte directement un membre du personnel;
  • la conformité des procédures d’urgence, par exemple en cas d’absence inexpliquée d’un résident ou d’une résidente;
  • le respect d’un nombre minimum de membres du personnel par rapport au nombre de logements;
  • la formation du personnel;
  • la vérification des antécédents judiciaires du personnel et des bénévoles;
  • l’installation de dispositifs de sécurité en cas d’errance de la clientèle admise;
  • l’adoption d’un code d’éthique à l’intention des administrateurs et du personnel;
  • la description des caractéristiques de la clientèle visée, des services offerts et de leurs coûts ainsi que des limites d’accueil pour des personnes présentant des incapacités.

Une plainte ?

Le Protecteur du citoyen peut traiter toute plainte quant à la qualité des services dans une résidence privée pour aînés. En cas d’insatisfaction, vous devez toutefois d’abord vous adresser au commissaire aux plaintes et à la qualité des services du centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) duquel relève la résidence en cause.

Si la réponse du commissaire n’apporte pas la réponse souhaitée ou si vous demeurez sans nouvelles de lui plus de 45 jours, vous pouvez faire appel à nos services. Nous intervenons gratuitement et sans formalités compliquées. Notez que si vous êtes témoin d’une situation vous paraissant inacceptable dans une telle résidence, vous pouvez nous faire directement un signalement.

Par ailleurs, le Protecteur du citoyen n’intervient pas si la demande concerne plus particulièrement le bail. En pareil cas, c’est la Régie du logement qui peut entendre la cause.