6 septembre 2017

Programme des prêts et bourses : êtes-vous « autonome » par rapport à vos parents ?

Corps

Étudiants dans une classe.

À certaines conditions, l’Aide financière aux études ne prend pas en compte les revenus des parents pour le calcul des prêts et bourses. L’étudiant ou l’étudiante est alors dit « autonome » et les montants qui lui sont accordés à titre de prêts et bourses s’ajustent à sa seule capacité à pourvoir à ses besoins.

Pour être considéré comme autonome par rapport à vos parents par le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur, vous devez être dans l’une des situations suivantes :

Selon votre état matrimonial

Vous êtes :

  • Marié;
  • Uni civilement;
  • Séparé judiciairement ou de fait;
  • Divorcé;
  • Veuf.

Selon votre situation familiale

Vous êtes :

  • Le parent biologique ou adoptif d’un enfant;
  • Célibataire et vos deux parents sont décédés;
  • Enceinte d’au moins 20 semaines;
  • Chef de famille monoparentale;
  • En situation de vie maritale, c’est-à-dire que vous vivez avec une autre personne sans être marié ou uni civilement, et habitez avec au moins un enfant, le vôtre ou celui de votre conjoint.

Selon votre parcours scolaire

  • Vous détenez un diplôme universitaire québécois de 1er cycle (baccalauréat);
  • Vous poursuivez des études universitaires de 2e ou 3e cycle;
  • Vous avez fait des études universitaires au Québec pendant au moins trois ans et avez accumulé 90 crédits dans un programme d’études;
  • Vous avez une déficience fonctionnelle majeure que reconnaît l’Aide financière aux études, vous avez fait des études universitaires au Québec pendant au moins trois ans et vous avez accumulé 45 crédits dans un même programme d’études;
  • Vous avez cessé d’étudier à temps plein pendant au moins sept ans après la fin de l’obligation de fréquentation scolaire.

D’autres conditions peuvent vous rendre admissible au statut d’étudiant autonome selon, par exemple, le temps que vous avez passé sur le marché du travail ou en fonction d’une situation familiale particulière (comme le fait de vivre en famille d’accueil ou d’avoir été contraint de quitter votre famille pour des raisons de sécurité). Vous trouverez tous les détails utiles sur le site Web du ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur.

Par ailleurs, retenez que le Protecteur du citoyen peut vous aider si vous n’êtes pas satisfait des services de ce ministère, notamment en ce qui concerne l’Aide financière aux études. N’hésitez pas à faire appel à nous. Nous intervenons gratuitement et en toute confidentialité.