20 septembre 2017

Marie Rinfret est la protectrice du citoyen

Corps

Au fil de sa carrière, l’actuelle protectrice du citoyen a toujours accordé une place importante à la pratique du droit social et à la défense des personnes démunies. 

Après avoir été avocate à l’Aide juridique auprès de familles défavorisées, Marie Rinfret s’est ensuite intéressée au volet social des lois fiscales au ministère du Revenu.

Puis elle a participé activement à la promotion des droits des femmes au Conseil du statut de la femme et pris part à des travaux majeurs en matière de droit autochtone au ministère de la Justice.

Enfin, avant d’être nommée protectrice du citoyen par l’Assemblée nationale en mars 2017, elle a présidé la Commission de l’équité salariale et a lutté pour l’accès à des conditions salariales justes et équitables pour les travailleuses.

À la barre d’une institution dédiée depuis 50 ans à l’amélioration des services aux citoyens, Marie Rinfret s’adresse à vous dans la courte vidéo qui suit. Elle insiste entre autres sur le fait qu’il est facile d’avoir accès aux services gratuits du Protecteur du citoyen : « Je tiens d’abord à vous dire que nous sommes là pour vous aider », assure-t-elle.

Pour voir cette vidéo en version sous-titrée, cliquez ici.

Le Protecteur du citoyen, rappelons-le, peut traiter toute plainte concernant les ministères et la plupart des organismes du gouvernement du Québec. Il intervient aussi à l’égard des instances du réseau de la santé et des services sociaux, généralement en deuxième recours après les commissaires aux plaintes et à la qualité des services.